Sur la route à l’horizon 2030

Challenge
Le secteur laitier est confronté au défi de produire plus de litres de lait avec la même superficie; il est donc primordial de s’assurer de la bonne qualité de l’herbe. La terre est probablement le plus gros investissement, or, actuellement, le taux moyen d’une bonne herbe dans un pâturage est seulement de 55% (ray-grass anglais, fléole, ray-grass italien, trèfle, etc.)  les 45 % restants n’ont aucune valeur nutritive pour vos vaches. Il y a donc urgence à trouver des solutions pour rentabiliser vos moyens de production les plus coûteux.

Le sursemis est encore l’amélioration la plus importante

Trois raisons

  1. 1. Au cours des deux dernières décennies, la connaissance de l'herbe environnante a augmenté; nous en savons maintenant plus sur la façon dont l'herbe pousse, son cycle de vie et le processus de digestion des vaches.
  2. 2. Grâce à une meilleure connaissance du sol, nous avons pris conscience qu'une bonne structure de celui-ci doit être conservée et aussi combien il est important de maintenir la matière organique dans la couche de culture.
  3. 3. La technique de sursemis de Vredo a été développée au cours des dernières années et il existe maintenant des matériels avec des largeurs de travail plus grandes, tout en respectant les ondulations du sol, le dosage précis des semences, la profondeur de semis et un rouleau packer nouvellement développé qui enferme toutes les semences dans le sillon, même sur terrain accidenté.

Le principe de sursemis Vredo

  • Les doubles disques en V font une petite incision dans le sol.
  • La semence est placée entre les disques. La fente est fermée par le rouleau de compactage.
  • La situation est donc optimale pour la germination: la semence est en contact avec le sol et obtient la quantité optimale de lumière et d’air.
  • La semence est protégée contre le gel et les oiseaux.

Le principe de sursemis Vredo animation

Le cercle vertueux par Vredo

Résultat postif

Façon rentable
Le sursemis est une façon rentable de rajeunir vos prairies. Des études pratiques montrent que le sursemis structurel (annuel) d’une façon correcte (la semence mise dans le sol) donne 10 à 15% de rendement en plus. Pour un agriculteur, cela signifie un bénéfice net d’environ 200 €/ha. Les coûts de sursemis, de l’entrepreneur et des semences sont déjà soustraits de ce chiffre*. Les résultats impressionnants du système de Vredo ont été approuvés par plusieurs études nationales et internationales au cours des dernières décennies (par exemple www.graslanddoorzaaien.nl). Ces études ont montré une distribution de semences égale à 98% et 96% de germination des graines!

Taux d'énergie et de protéines digestibles
Les deux valeurs sont liées, les recherches indépendantes montrent qu’avec un sursemis effectué avec un regarnisseur VREDO ces taux sont plus élevés.

Le saves-vous...?
Les entreprises achetant énormément d’intrants ont une rentabilité moindre que celles qui gèrent correctement leurs pâturages pour nourrir leurs vaches.

Trucs & Astuces

  • Assurez-vous, avant le sursemis, que l’herbe existante est fauchée courte.
  • Un gazon dense (souvent avec du pâturin commun) doit être hersé intensivement.
  • Le sursemis dans un sol humide est une clé importante du succès.
  • Assurez-vous que la prairie à l’automne ne soit pas trop fortement fertilisée et diminuer la demande d’azote en temps opportun.
  • Désherbez les pâturages inutilisés depuis une longue période, qui comprend de préférence une période de pluie. Hersez bien avant le sursemis, ou fauchez l’herbe et retirez- la.
  • L’herbe qui a été sursemée sans désherbage total avant, devrait pouvoir être pâturée 2 semaines après le semis.
  • Assurez-vous que le risque est réparti: Il est préférable de semer un peu moins de semences périodiquement plutôt que beaucoup en un seul passage.
  • Le progrès génétique des semences est de 0,4% par an. En investissant dans le ré-ensemencement, la prédisposition génétique du gazon augmente pour atteindre plus de matière sèche.
  • Prévoir un léger apport en fertilisant autour du sursemis pour réduire la concurrence de l’herbe existante.
  • Avoir de la patience! Le pâturage complet, avec de jeunes pousses d’herbe bénéfique sur le lait sera disponible après environ 3 coupes d’ensilage.